Portrait : Jessica Pommier, Mes p'tits bouts du monde

Le 23 mai 2018 à 09h45

Asseyez-vous confortablement, servez-vous une tasse de thé et partez avec nous à la rencontre de Jessica Pommier dont le sourire et les idées devraient instantanément vous offrir quelques minutes d’évasion ! Peut-être avez-vous suivi les aventures de cette graine de voyageuse, partie réaliser son rêve ? Pour Fan Auvergne, la jeune trentenaire auvergnate revient sur son parcours, évoque avec émotion son tour du monde en solitaire, et confie pleine d’entrain ses projets en cours et à venir !

Lorsqu’on lui parle de son enfance, Jessica se prête volontiers au jeu du « regard dans le rétro ». Si gamine, elle s’imagine parfaitement actrice, hôtesse de l’air, poète, interprète, c’est en réalité un autre métier qui figure sur sa carte de visite : blogueuse voyage. Le déclic ? Un voyage avec sa grand-mère à l’occasion de ses 13 printemps. Au Kenya, en plein safari photos, elle évoque les «  frissons qui m’ont parcouru en observant une troupe de girafes, semblables à celle du Roi Lion, aux côtés de deux lionnes et de leurs lionceaux ». Cette émotion, ces observations qui suscitent la chair de poules sont une véritable révélation qui lui donnent tout simplement envie de découvrir le monde !

L’adolescente grandit et s’oriente naturellement vers l’apprentissage des langues en  validant une licence LEA (Langues Etrangères Appliquées) puis un master marketing communication à l’Ecole Supérieur de Commerce de Clermont-Ferrand. Cette dernière formation lui permet d’étudier pendant six mois en Indonésie. Un premier voyage au long cours qui s’avère être un choc culturel : « un deuxième déclencheur ! ». 

Diplômes en poche, l’auvergnate rejoint la capitale pour intégrer le service marketing enfant chez TF1 et Disney. Pendant quatre ans, elle évolue dans cet univers : « J’adorais mon boulot mais la vie parisienne ne me convenait pas, bien loin du village de Murol où j’ai grandi. Je n’avais finalement plus envie de cette vie dans laquelle je ne me retrouvais plus, j’ai alors eu besoin de renverser le rythme ». Jessica se remémore ce fameux soir dans son salon où elle décide de faire une « photo de sa vie et de ses envies ». Dans un carnet, elle liste spontanément ce qu’elle aimerait faire avant ses 30 ans : surfer en Australie, apprendre l’espagnol… faire un tour du monde. « Cette nuit de mars 2015, je n’ai pas fermé l’oeil de la nuit, j’ai fait le point, regardé mes comptes ». Le lendemain matin sur le chemin du travail, elle fera finalement demi-tour : « j’ai appelé ma mère pour lui dire que j’étais en train de prendre une grande décision, une de celles qui change tout ! ». En juin, après trois mois de préavis, elle quitte son poste, vend l’intégralité de ses affaires et rentre en Auvergne, son chat dans sa valise, pour préparer son rêve : partir sillonner le globe pendant une année et « créer un projet d’émission de voyage pour enfants, fun et accessible ». Jusqu’au jour du départ en octobre, elle peaufine son carnet de route, se prépare physiquement aux treks qui l’attendent et profite des siens avant de partir.

« Le grand jour du départ est arrivé rapidement : sac sur le dos, tête dans les nuages et zigouigouis dans le ventre, j’expérimente le voyage en solo dans 13 pays pendant un an où je filme mes péripéties : de l’Asie du Sud-Est à l’Amérique du Sud en passant par l’Océanie ! ». Au fil des semaines, la baroudeuse partage ses découvertes, partage sans langue de bois ses émotions de bonheur intense mais également ses peines, doutes dans sa vie nomade : « Loin de nos repères habituels, il faut apprendre progressivement à lâcher prise, et surtout s’autoriser à laisser de la place à l’imprévu, en profitant des conseils des locaux et d’autres voyageurs ».

Sur le terrain, Jessica apprend à filmer, parler face à la caméra, monter des vidéos pour offrir, à une communauté grandissante, un documentaire ludique par pays traversé. Rapidement, les internautes la rejoignent dans les aventures partagées sur son blog et réseaux sociaux Mes Ptits Bouts Du Monde et vivent quasiment en temps réel « ces rencontres qui nous nourrissent, les discussions nous font grandir, c’est la réelle magie du voyage ! ». Depuis son retour en France en octobre 2016, piquée par le virus du voyage, elle poursuit la réalisation de son rêve et développe de multiples projets de valorisation des territoires où l’humain conserve une place primoridale, tout en continuant de sillonner le globe, et en prenant le temps de présenter sa région : « un des trésors les mieux gardés de France ! ». Conférences, chroniques matinales sur France Bleu Pays d’Auvergne ou « apéro voyageurs » dont la première édition a rassemblé 260 personnes dans la capitale auvergnate en janvier dernier, la bonne humeur communicative de Jessica est contagieuse !

Vous pouvez d’ailleurs la retrouver actuellement dans la websérie imaginée avec l’ESC clermontoise : Va voir ailleurs si j’étudie. 10 minutes pour partager le quotidien d’un étudiant poursuivant son cursus à l’étranger. Coulisses, organisation, cours, découverte… Après un focus sur l’Espagne, c’est la Finlande qui sera mise à l’honneur ces prochains jours.

 

Pour suivre les aventures de Jessica, rendez-vous sur :
www.mesptitsboutsdumonde.com
Facebook : @mesptitsboutsdumonde
Twitter : @MesPtitsBouts
Instagram : @mesptitsboutsdumonde
YouTube : MES PTITS BOUTS DU MONDE

 

La rédaction Fan

fan-access@cmmc.fr

Découvrez aussi...