Les vendredis de la boxe

Le 28 novembre 2016 à 15h15

Ce vendredi 25 novembre avait lieu au Cabaret Garden Palace au Crest la première édition des « vendredis de la boxe » organisé par l’association Cournon Boxe en collaboration avec la société de communication KINIC.

 

Dans un cadre unique en son genre, les 300 places ont vite trouvé preneur par les fans du noble-art mais également par des curieux rapidement conquis. Le concept, un gala de boxe anglaise avec des combats amateurs, élites et un combat professionnel suivie d’un After Boxing.

 

Pour la 1ère édition, Stéphane Maury, organisateur de l’événement et président de Cournon Boxe, a frappé un grand coup en faisant monter sur le ring le boxeur professionnel de l’ASM Boxe, Morgan N’Dong Zué. Un vrai cogneur qui faisait son grand retour après un an d’absence suite à une blessure.

 

 

Avant cela, des combats de haute intensité tant en amateur qu’en élite. Un combat féminin en 3 fois 2 minutes opposait, pour débuter, Maeva Giraud de l’ASM Boxe à Laurine Brankaer de Bellerive sur Loire. C’est la licenciée du club du Centre-Val-de-Loire qui s’imposait finalement aux points dans un combat qui lançait idéalement la soirée. Le premier combat élite, donc sans casque, opposait Nathanaël Gueye de l’AS Montferrand à Richard Kanga. Et les deux boxeurs n’ont pas ménagé leurs efforts pour s’imposer dans ce rude combat. Gueye s’imposait aux points à l’unanimité des juges. Les compétiteurs du Team Cournon Boxe assuraient aussi le spectacle « à domicile », puisque Rémi Montel, Gabin Ferragne, Lucas Rizzo et enfin Loïc Dumas remportaient leur combat respectif pour le plus grand bonheur des spectateurs, ainsi que de Stéphane Maury et Jacques Da Costa les entraineurs.

 

Le dernier combat de la partie « boxe » de la soirée, voyait s’affronter Gueram Khatchaterian du RC Lons au Clermontois Morgan N’Dong Zué. Le combat débutait sur un rythme extrêmement élevé, sans passer par le round d’observation. Les deux boxeurs professionnels se rendaient coup pour coup avec, quand même, une nette domination du licencié de l’ASM Boxe. Au 5ème round, N’Dong Zué assénait un violent coup aux côtes de son adversaire qui devait demander l’arrêt du combat, alors qu’il restait un round à disputer.

 

Voilà qui concluait une bien belle soirée, et qui confortait les organisateurs dans la perspective d’un deuxième et même troisième « Vendredis de la boxe » au Garden Palace.